Transmission inhibitrice et calcul neuronal

Research center

45 rue d’Ulm
75230 Paris
Marc Mézard

Institution

Ecole Normale Supérieure
Inserm
CNRS
ED158
Université Pierre et Marie Curie

Laboratory

Institut de Biologie de l'ENS IBENS
U1024 - UMR8197
Labex Memolife, IDEX PSL*, NIH Brain Initiative Grant

Mots clefs

Inhibitory transmission
Multiphoton imaging
Glycine
Vesicular loading
Optogenetics
Cerebellum
Available to host a PhD student

publications



Zampini V, Liu JK, Diana MA, Maldonado PP, Brunel N, Dieudonné S. (2016) Mechanisms and functional roles of glutamatergic synapse diversity in a cerebellar circuit. Elife. 2016 Sep 19;5. pii: e15872. doi: 10.7554/eLife.15872.

Akemann W, Léger JF, Ventalon C, Mathieu B, Dieudonné S, Bourdieu L. (2015) Fast spatial beam shaping by acousto-optic diffraction for 3D non-linear microscopy. Opt Express. 23: 28191-205.

Giber K, Diana MA*, M Plattner V*, Dugué GP, Bokor H, Rousseau CV, Maglóczky Z, Havas L, Hangya B, Wildner H, Zeilhofer HU, Dieudonné S§, Acsády L. (2015) A subcortical inhibitory signal for behavioral arrest in the thalamus. Nat Neurosci. 18:562-8.

Ankri L, Husson Z*, Pietrajtis K, Proville R, Léna C, Yarom Y, Dieudonné S§, Yoe Uusisaari M. (2015) A novel inhibitory nucleo-cortical circuit controls cerebellar Golgi cell activity. Elife. 4. doi: 10.7554/eLife.06262.

Otsu Y, Marcaggi P, Feltz A, Isope P, Kollo M, Nusser Z, Mathieu B, Kano M, Tsujita M, Sakimura K, Dieudonné S§. (2014) Activity-dependent gating of calcium spikes by A-type K+ channels controls climbing fiber signaling in Purkinje cell dendrites. Neuron. 84 : 137-51.

Fields of research

Neurophysiology / systems neuroscience

Research Theme

. La transmission synaptique inhibitrice joue un rôle central dans le fonctionnement du cerveau. Preuve en est que le blocage de l’inhibition engendre des situations pathologiques comme l’épilepsie et l’hyperekplexie, une affection rare caractérisée par des sursauts exagérés en réponse à des stimuli auditifs, visuels ou tactiles. A l’inverse, une potentialisation de l’inhibition provoque des états modifiés du cerveau comme ceux résultant de l’action de psychotropes, anxiolytiques, somnifères ou encore analgésiques. Pour comprendre la fonction des neurones inhibiteurs, il est impératif de tenir compte de l’activité globale et des propriétés du microcircuit auquel ces neurones participent.
L’équipe animée par Stéphane Dieudonné se consacre à l’étude de la fonction des neurones inhibiteurs tant à l’échelle des synapses qu’à celle des réseaux en prenant comme modèle le cervelet. L’équipe aborde ces questions en combinant des enregistrements électrophysiologiques, des techniques optiques innovantes et des nouvelles technologies comme l’optogénétique, un outil puissant qui permet de stimuler et de visualiser des circuits de neurones en action.

Membres de l'équipe

MARCAGGI Païkan