MÉCANISMES CELLULAIRES DE LA NEUROTRANSMISSION

Institution

Inserm
Université Paris Descartes
ED158
Université Pierre et Marie Curie

Laboratory

UMR 894

Mots clefs

Depression
Schizophrénie
psychiatrie
Available to host a PhD student

publications

Al Awabdh Sana , ? Masson J., Hamon M., Emerit M.B., Darmon M. J Neurosci. 2012 32(41):14227-14241.

Sokoloff P, Leriche L, Diaz J, Louvel J, Pumain R. Naunyn Schmiedebergs Arch Pharmacol. 2013 Feb;386(2):107-24

M. Humbert-Claude, E. Davenas, F. Gbahou, L. Vincent and J. M. Arrang: Psychopharmacology (Berl). 2012;220(1):225-41.

F. Gbahou, A. Rouleau and J. M. Arrang: Br J Pharmacol. 2012 166(6):1860-71.

M. El Hage, J. Masson, A. Conjard-Duplany, B. Ferrier, G. Baverel and G. Martin: J Cereb Blood Flow Metab. 2012.

Fields of research

Neuropharmacology / cell signaling

Research Theme

Le projet de l'équipe est d’identifier de nouvelles protéines et de nouveaux mécanismes impliqués dans le trafic neuronal de récepteurs, dans le but de caractériser de nouvelles cibles thérapeutiques dans le domaine de la dépression, la schizophrénie et d’autres pathologies neuronales et psychiatriques.

Pour la recréation en janvier 2014, du centre de Psychiatrie et Neurosciences, je présente un projet d’équipe résultant de la fusion de mon équipe avec celle de Jean-Michel Arrang. Cette équipe comprendra 7 chercheurs (4 EPST et 3 MCF) et rassemblera des compétences allant de la biologie moléculaire et cellulaire à la pharmacologie, l’électrophysiologie, la neuroanatomie et la neurophysiologie, nous permettant de développer des projets avec une approche multidisciplinaire. Le projet sera consacré à identifier de nouvelles protéines et de nouveaux mécanismes impliqués dans le trafic neuronal de récepteurs, ce qui pourrait aboutir à la caractérisation de nouvelles cibles thérapeutiques. Le projet sera centré sur les mécanismes du trafic des récepteurs (i) au cours de leur adressage dans les neurones puis (ii) après stimulation aigue ou prolongée par un ligand ainsi que leurs conséquences fonctionnelles. Nous porterons un intérêt spécial aux récepteurs de l’histamine et la sérotonine particulièrement étudiées précédemment par les membres de l’équipe, qui sont impliqués dans des pathologies neuronales et psychiatriques, dépression, schizophrénie. Une partie du projet explorera les mécanismes adaptatifs qui surviennent dans les neurones après un traitement prolongé ; notamment en étudiant l’effet des antidépresseurs sur l’internalisation du récepteur 5-HT1A de la sérotonine. Nous caractériserons également le rôle de la protéine Yif1B, partenaire d’adressage de ce récepteur, en rapport avec les états anxieux ou dépressifs, grâce à l’étude phénotypique d’une souris Yif1B KO que nous avons générée. De plus, nous explorerons les mécanismes d’adressage d’autres récepteurs : 5-HT3A et 5-HT3B de la sérotonine, récepteur H3 court et long de l’histamine et un récepteur orphelin , le GPR88, qui tous présentent des particularités d’adressage neuronal. Ces projets permettront de développer de nouveaux paradigmes dans le champ des mécanismes adaptatifs survenant après des traitements prolongés et dans le développement de pharmaco-résistances.